Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec

Charles-Philippe-Ferdinand Baillairgé

Charles-Philippe-Ferdinand Baillairgé, président et examinateur, de Québec âgé de 55 ans. Né à Québec en 1826, il fut aussi ingénieur et architecte. Il fut membre de l’Académie royale des arts et membre de la Société royale du Canada. Il est décédé en 1906, à l’âge de 79 ans. Un canton, une rivière, deux lacs et une île honorent sa mémoire.

 

James Addie

James Addie, vice-président, de Sherbrooke, âgé de 47 ans. Né en 1835 à Aberdeenshire en Écosse, il pratiqua l’arpentage dans les Cantons-de-l’Est. Il était l’oncle de l’arpenteur-géomètre George Kyle Addie. Il est décédé à Lennoxville en 1902, à l’âge de 67 ans.

Antoine-Étienne Painchaud

Antoine-Étienne Painchaud, vice-président, de Québec, âgé de 55 ans. Né en 1827 à Québec. En 1855, il alla s’installer à Gaspé où il exerça sa profession jusqu’en 1877.  Il fut vice-consul d’Espagne à Gaspé de 1867 à 1881 et l’un des directeurs principaux de la Banque Nationale de Québec de 1884 à 1894. Il deviendra président de la Corporation de 1885 à 1897. Il est décédé à Québec en 1903 à l’âge de 76 ans.

Edward Taylor Fletcher

Edward Taylor Fletcher, secrétaire et examinateur, de Québec, âgé de 64 ans. Il est né en 1817 à Canterbury, en Angleterre. Il fut chef du Service de l’arpentage du Québec. Il était polyglotte et poète à ses heures. Il est décédé en Colombie-Britannique, en 1897, à l’âge de 79 ans. Un canton du Québec porte son nom.

François-M. Lachaîne

François-M. Lachaîne, syndic et examinateur, de Québec, âgé de 33 ans. Né en 1848 à l’Île-aux-Grues. Il était inspecteur du bureau du cadastre de Québec. Il est mort noyé, avec son frère Joseph Lachaîne, lui aussi arpenteur, en 1887, à l’âge de 38 ans.

Pamphile P. V. Du Tremblay

Pamphile P. V. Du Tremblay, examinateur, de Sainte-Anne-de-la-Pérade, âgé de 37 ans. Il est né en 1844 à Baie-Saint-Paul. Il était aussi ingénieur. Trois de ses frères étaient aussi arpenteurs-géomètres (Georges-B., Arthur et J.-Ovide) et il était le père de P. R. Du Tremblay, qui devint directeur du journal La Presse. Il est décédé à Sainte-Anne-de-la-Pérade en 1931, à l’âge de 86 ans.

Charles-Samuel Lepage

Charles-Samuel Lepage, examinateur, de Sandy Bay (Baie-des-Sables) âgé de 32 ans. Né en 1850 à Rimouski. Il fit plusieurs travaux d’arpentage en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, ainsi qu’en Mauricie et dans la région de Chibougamau. Un de ses fils, Arthur, était aussi arpenteur-géomètre. Il est décédé à Mont-Joli en 1922, à l’âge de 72 ans.

David Charles Morency

David Charles Morency, examinateur, de Lévis, âgé de 35 ans. Né en 1847 à Lévis. Il était inspecteur des arpentages de la province, dès 1881. En 1884, il occupa un poste d’ingénieur à la Ville de Lévis. Il était le père de Georges-E. et de J.-M. Arthur Morency et le beau-père de Louis-E. Fontaine, tous trois arpenteurs-géomètres. Il est décédé à Lévis en 1902 à l’âge de 55 ans. Un canton du Québec porte son nom.

Joseph-Émile Vanier

Joseph-Émile Vanier, examinateur, de Montréal, âgé de 24 ans. Il est né en 1858 à Terrebonne. Il ouvrit un bureau d’ingénieurs civils en 1879. Il enseigna à l’École Polytechnique de Montréal de 1880 à 1895. En 1927, l’Université de Montréal lui décerna un doctorat honorifique en sciences appliquées. Il est décédé à Montréal en 1934 à l’âge de 76 ans. Un canton désigné en son nom lui rend hommage.

William Austin Ashe

William Austin Ashe, de Québec, âgé de 28 ans. Né en 1854 à Québec. Il fut assistant de son père Edward David Ashe, premier directeur de l’Observatoire astronomique de Québec, poste qu’il occupa par la suite à partir de 1886. Il fut membre du Bureau de direction de la Corporation jusqu’à son décès, survenu en 1893, à l’âge de 39 ans.

 

Pascal-Horace Dumais

Pascal-Horace Dumais, de Chambord, âgé de 44 ans. Il est né en 1837 à Saint-Georges-de-Cacouna, pionnier du canton de Hébert, au Saguenay. Il était écrivain et aussi dessinateur. Un de ses frères, Paul, était aussi arpenteur-géomètre. Il est décédé à Chambord au Lac-Saint-Jean en 1906 à l’âge de 68 ans. Un canton et une île du Québec portent son nom.

 

Joseph-Narcisse Gastonguay

Joseph-Narcisse Gastonguay, d’Arthabaska, âgé de 33 ans. Il est né à Saint-Roch-des-Aulnaies en 1849. En 1895, il est nommé Ingénieur en chef et Directeur des travaux de colonisation du gouvernement du Québec. Il fut fondateur, professeur et directeur de l’École d’arpentage de l’Université Laval inaugurée en 1907. Deux de ses fils (Jules-Pierre et Louis-Germain) ainsi que son gendre (Louis Giroux) étaient arpenteurs-géomètres. Il deviendra président de la Corporation de 1900 à 1912. Il est décédé à Québec en 1922 à l’âge de 73 ans. Un canton et un lac honorent sa mémoire.

Joseph-Hermyle Leclair

Joseph-Hermyle Leclair, de Montréal, âgé de 37 ans. Il est né en 1845 à Ste-Thérèse-de-Blainville. Il fut aussi ingénieur civil et devint maire de Saint-Jérôme. Il fit partie du Bureau du cadastre de Montréal. Il est décédé à Montréal en 1903 à l’âge de 58 ans.

James McArthur

James McArthur, d’Aylmer. Le lieu et la date de naissance sont inconnus. Assermenté arpenteur en 1856, il pratiqua en Outaouais. Il fut échevin d’Aylmer de 1875 à 1889. En 1882, il cofonda la compagnie Ball Electric en Outaouais. Il est décédé en 1899. Sa maison, construite en 1850, est classée immeuble patrimonial. Son fils, James Joseph McArthur, était lui aussi arpenteur-géomètre.

William McLea Walbank

William McLea Walbank, de Montréal, âgé de 26 ans. Il est né en 1856 à St. John’s, à Terre-Neuve. Il assuma aussi la présidence de l’Institut canadien des ingénieurs civils en 1907; institut dont il fut l’un des fondateurs. Il devint président de la Corporation de 1897 à 1900. Il est décédé à Montréal, en 1909, à l’âge de 53 ans. Un canton honore sa mémoire.

Deux autres personnages importants à l'origine de la Corporation

Charles-Édouard Gauvin

Charles-Édouard Gauvin, de Québec, âgé de 53 ans. Il est né en 1853 à Québec. Il occupa la fonction de surintendant des arpentages des Terres de la Couronne de 1882 à 1910 et celle d’ingénieur en chef du Service hydraulique. Il fut aussi membre de la Société canadienne des ingénieurs civils. Il devint secrétaire-trésorier de la Commission des champs de bataille nationaux de 1910 à 1935. Pionnier de la refrancisation, il est l’auteur de nombreux articles intitulés « Notre langue technique ». Il devint secrétaire de la Corporation de 1885 à 1907. Il est décédé à Québec en 1935, à l’âge de 81 ans. Un canton et un lac honorent sa mémoire.

Edmund James Flynn

Edmund James Flynn est né en 1847 à Percé. Avocat de formation, il occupa de nombreuses fonctions publiques dont celle de Commissaire des Terres de la Couronne de 1879 à 1882 puis de 1891 à 1896. Il deviendra premier ministre du Québec de 1896 à 1897, puis chef de l’opposition de 1897 à 1904. Il fut aussi professeur de droit à l’Université Laval de 1874 à 1927. Il termine sa vie comme juge à la Cour du banc du roi. Il est décédé à Québec en 1927 à l’âge de 80 ans. Un canton et un lac honorent sa mémoire en sol québécois.

Sources bibliographiques