L'OAGQ préoccupé par l'aménagement du territoire en zone inondable
 
Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

 

L’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec
préoccupé par l’aménagement du territoire en zone inondable
 
 
GATINEAU, le 28 octobre 2019 – Les membres du conseil d’administration de l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec (OAGQ), à l’occasion de leur réunion tenue le 24 octobre dernier, ont profité de la visite du maire de Gatineau, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin, pour discuter de la question de l’aménagement du territoire en zone inondable.
 

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau (gauche) et Orlando Rodriguez, g., président de l'OAGQ (droite)

   Monsieur Pedneaud-Jobin est venu saluer le président de l’Ordre, monsieur Orlando Rodriguez, qui réside dans la région de l’Outaouais, ainsi que les administrateurs. Le maire – dont la ville a été grandement touchée par les inondations aux printemps 2017 et 2019 – ainsi que les membres du CA de l’OAGQ, ont pu partager leurs préoccupations en matière de cartographie des zones inondables au Québec.

Monsieur Orlando Rodriguez, président de l’OAGQ, a déclaré que « l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec se montre à l’entière disposition du gouvernement du Québec dans l’élaboration de son plan d’action en matière d’aménagement du territoire en zone inondable, et ce, afin d’assurer la protection du public par le biais d’une cartographie des zones inondables précise et à jour ».
Plan d’action du gouvernement
Le plan d’action du gouvernement du Québec en matière d’aménagement du territoire relatif aux inondations aura entre autres pour objectif l’élaboration d’un nouveau cadre d’aménagement des zones inondables assurant une meilleure protection des personnes et des biens. Un tel cadre législatif devra être supporté par une cartographie des zones inondables précise et à jour, élaborée en utilisant des technologies géomatiques de pointe. 
 
L’OAGQ, dont la mission est la protection du public, notamment en garantissant à la population la sécurité juridique du territoire par l’exactitude de sa délimitation et de sa représentation cartographique, a conséquemment un rôle crucial à jouer dans le débat des zones inondables, qui préoccupe énormément le public.
 
Fort de son expertise, et en étroite collaboration avec d’autres professionnels, l’arpenteur-géomètre est appelé à cartographier les zones inondables. Tandis que l’ingénieur hydraulicien a la responsabilité de la modélisation hydrodynamique des rivières, l’arpenteur-géomètre doit déterminer la forme et les dimensions précises du territoire à l’étude afin de fournir une assise géoréférencée fiable où appuyer les modèles.
 
L’arpenteur-géomètre a donc une vision globale des contraintes de l’aménagement du territoire en zone inondable, tant à l’échelle d’un vaste territoire qu’à l’échelle de la propriété privée lorsqu’il est sollicité pour représenter ces contraintes dans le plan accompagnant un certificat de localisation.
 
Qu’est-ce qu’un arpenteur-géomètre?
L’arpenteur-géomètre est un officier public expert dans la représentation cartographique du territoire et des limites de propriété et un professionnel de la géomatique. Il a l’exclusivité de toutes les opérations d’arpentage touchant la propriété foncière privée ou publique.

L’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec
L'Ordre a pour principale fonction d'assurer la protection du public par l'entremise de l'inspection professionnelle, de la formation continue et de la discipline. Il détermine également les normes de pratique et les règlements qui guident les membres dans leurs activités professionnelles.

 
L'Ordre regroupe l'ensemble des personnes habilitées à exercer de façon exclusive la profession d'arpenteur-géomètre au Québec. Il compte actuellement près de 1 100 membres.

 
– 30 –
 
Renseignements :
Marjorie Fortin
Agente de communication
Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec
2954, boulevard Laurier, bureau 350
Québec (Québec)  G1V 4T2
418 656-0730, poste 117
marjorie.fortin@oagq.qc.ca
oagq.qc.ca